Goury tout au bout du Cotentin.

Arrivé à Goury, au lieu d’aller à droite, je prends à gauche, une route pas évidente à trouver, avec un panneau « Sens interdit, sauf riverains ». Je passe devant une drôle de maison, le proprio collectionne les chaussures et les met en scène. Un artiste. Juste après, on se croirait ailleurs. Les prés sont cloisonnés par des murets en pierre sèche. Les barrières ont leur axe pris dans un trou ménagé dans une pierre maçonnée dans le pilier.

Demain, la météo prévoit une aggravation du temps. Il est même question de neige. Pour l’instant, le vent du nord agite un peu la mer, nettoie l’air et habille le paysage en hiver lumineux.

Vous aimerez aussi...